La Parrot WildLife Foundation est une structure dont l’objectif est d’assurer la conservation et la reproduction des psittacidés et de toutes autres espèces présentes sur leur habitat. Afin d’y parvenir, la PWLF travaille et soutient des organismes œuvrant pour la protection animale.

Dans le cadre de la protection du Gris du Gabon, la Parrot WildLife Foundation participe au projet de Nigel Collar de BirdLife International, très concerné par ce sujet.

Le projet est également financé par des organismes connus comme la CITES, la Parrot International et le Loro Parque Fundacion.

En plus de participer financièrement au projet, le Président de la Parrot WildLife Foundation, Eric Vignot se rendra au Gabon en juin 2017 pour comprendre la réalité du terrain et ainsi mieux agir en conséquence.

A savoir :Perroquet gris du gabon

Le Gris du Gabon, perroquet bavard, très prisé en tant qu’animal de compagnie, est en danger d’extinction. Cet animal, en réel danger dans la nature a pratiquement disparu de la forêt ghanéenne. Heureusement, le 20 janvier 2017, Psittacus erithacus (Gris du Gabon) a été définitivement supprimé de l’annexe II et inscrit à l’annexe I* de la convention de la CITES (avec une date d’effet le 29 Janvier). Le but étant de contrôler la commercialisation de cette espèce de manière stricte, afin de préserver les derniers représentants dans la nature.

*L’Annexe I permet de lister où figurent des espèces bénéficiant de différents degrés ou types de protection face à leur surexploitation. Les espèces inscrites dans cette Annexe sont les plus menacées de toutes les espèces animales et végétales couvertes par la Cites. Etant menacés d’extinction, la Cites interdit la commercialisation internationale de leurs spécimens sauf lorsque l’importation n’est pas faite à des fins commerciales.

Sources :

http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/?uri=uriserv:OJ.L_.2017.021.01.0001.01.FRA&toc=OJ:L:2017:021:TOC

http://www.ifaw.org/france/actualites/la-cites-met-un-terme-au-commerce-des-perroquets-gris-du-gabon